Etiquettes énergétiques

Les nouvelles étiquettes énergétiques : ce qui change

Si vous souhaitez économiser en énergie, que ce soit pour votre facture ou pour préserver notre planète, sachez que depuis Mars 2021, les étiquettes énergétiques qui indiquent l’efficacité au niveau de leur consommation ont changé.

Petit rappel

Il ne faut pas croire que quand un nouvel appareil est mis sur le marché, il est écologique de jeter son ancien et d’en acheter un nouveau.
L’impact pour la fabrication (extraction de matières premières, utilisation d’énergie pour l’assemblage etc) ainsi que le transport (même si on essaie d’acheter du local, les pièces sont souvent achetées hors d’Europe) n’est pas anodin.
Alors la première chose à faire c’est de bien entretenir ses équipements électroménagers et essayer de les conserver le plus longtemps possible.

Si votre télévision achetée il y a plus de 10 ans fonctionne toujours, est-ce vraiment nécessaire d’en changer ? Même si ce n’est pas une télévision “intelligente”, elle remplit toujours sa fonction principale.
Le bon principe est d’en changer le jour où elle ne fonctionne plus, si besoin.

television achetee en 2008 toujours fonctionnelle
TV de 2008, en parfait état de fonctionnement

Le minimalisme et la décroissance sont les meilleures armes pour faire face au dérèglement climatique.

Et comme expliqué dans cette article sur la biodiversité, nos petits gestes comptent bien plus que ce qu’on pourrait s’imaginer.

Mais si effectivement, vous avez besoin d’un nouvel appareil électroménager, cet article pourra vous être utile!

Pourquoi les étiquettes énergétiques sont importantes

Ce n’est pas pareil, on s’en doute. Mais à quel point?
Pour un appareil comme un réfrigérateur, les plus efficaces actuellement sont étiquetés A+++ et ils consomment 70% d’énergie en moins en moyenne que celui classé A+, ce qui équivaut à un C actuellement selon cette nouvelle directive européenne.

Les changements des étiquettes énergétiques

Avant, les étiquettes avaient des lettres et des plus : A+, A++, A+++ : Bref, on n’y comprenait pas grand chose.
On va maintenant passer à un système plus clair, avec des lettres de A (le plus efficace énergétiquement) à G (le moins efficace), ce qui rappelle les étiquettes énergétiques pour les logements.

A savoir : les électrodomestiques les plus performants seront classés B au mieux, afin de laisser de la marge de manœuvre pour l’amélioration de l’efficacité énergétique des nouveaux produits, soit la classe A.

Cela concerne, depuis mars 2021:

  • les télévisions et écrans
  • les réfrigérateurs, congélateurs et combinés
  • les caves à vin
  • les lave-vaisselle
  • les lave-linge
  • les sèche-linge
  • les fours (électriques ou à gaz)
  • les hottes de cuisine

A partir de septembre 2021, cela concernera aussi les ampoules, LED et luminaires.

Le changement aura lieu aussi sur les différents symboles du pictogramme de l’étiquette énergétique. On aura par exemple des informations supplémentaires sur la pollution acoustique, c’est à dire les émissions de bruits de nos appareils.

Selon le type d’appareil, vous aurez des informations concernant :

  • la consommation d’eau
  • la capacité de stockage
  • le bruit

Un code QR est maintenant obligatoire pour faciliter la prise d’information auprès des consommateurs avec leur smartphone.

table etiquettes energetiques
différences etiquettes energetiques pictogramme

C’est grâce au projet EPREL que nous avons pu obtenir cette simplification de lecture pour le consommateur.

De plus, ils vérifient que les étiquettes énergétiques soient correctement labellisées grâce à un registre des produits. Le but étant de faciliter la tâche aux autorités de supervision des États membres et ainsi garantir que les calculs d’efficacité énergétique des appareils soient corrects et correspondent à ceux déclarés par les fabricants.

Vous pouvez consulter ce document de l’ADEME (Agence de la Transition Ecologique) pour en savoir plus.

Regardez-vous les étiquettes énergétiques quand vous achetez un nouvel appareil ? Pensez-vous que ce nouvel étiquetage soit plus simple à comprendre ? N’hésitez pas à nous laisser vos commentaires ci-dessous.
Si cet article vous paraît utile, n’hésitez pas à le partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :